écrit par Baptiste Le Bras

LE CHAMANISME PEUT-IL ÊTRE RÉMUNÉRÉ?

plus encore important que le rituel, est l´intention

La réponse me semble évidente, mais j´ai pu constater qu´elle ne l´est pas pour tout le monde, et c´est la raison pour laquelle j´écris cette petite note dans l´espoir de clarifier notre position. 

 

Il est évident que le chamanisme, comme toute autre activité peut (et non pas doit) être générateur de bien. La spiritualité en général est gratuite, car on la cultive soi-même, et on peut aussi trouver de nombreuses personnes qui la partagent gratuitement, simplement parce que ce n´est pas la profession de ces personnes, et donc qu´elles ne dépendent pas économiquement et matériellement de cette fonction pour vivre. 

D´une part, un chaman, par exemple, est un médecin traditionnel qui provient d´une autre culture, une culture ancestrale. Le fait qu´il soit médecin définit sa fonction et son apport, sa contribution et sa manière de se réaliser au niveau professionnel et il est évident que cela peut être compensé. 

D´autre part, les cultures ancestrales partageaient leurs connaissances, savoirs et pratiques dans un ordre communautaire, au sein de leur tribu. Dans ce cas il est évident que leurs services soient accessibles au sein de leur communauté. Aujourd´hui nous vivons dans un monde où la monnaie courante représente le droit de vivre, de se nourrir, de construire au niveau matériel, mais aussi intellectuel. 

Tous, sans exception, devons vivre de quelque chose. Si l´on choisit de vivre de la spiritualité, de l´aide spirituelle, c´est un choix qui ne doit pas être discriminé. Les apports monétaires, évidemment, trouveront une certaine flexibilité pour que les activités soient accessibles à ceux qui en ont besoin et j´irai plus loin, à ceux qui s´efforcent de pouvoir s´en bénéficier. Le paiement peut éventuellement aussi être un échange, un "tequio". 

L´apport est nécessaire d´une part pour consolider les matériaux et espaces nécessaires à la réalisation des activités, mais aussi à l´essor et à la croissance de nos philosophies, disciplines et pratiques dans une société qui en a tellement besoin. 

Je suis convaincu dans tous les cas d´une chose: "celui qui ne veut rien faire trouve des excuses, celui qui veut faire quelque chose trouve les moyens". 

Il y a toujours eu une opposition entre le Ciel et la Terre, c´est à dire entre l´énergie matérielle et l´énergie spirituelle, mais en réalité c´est l´union des deux qui permet à l´Homme de prospérer (au sens large du terme), et non pas l´omniprésence de l´un ou de l´autre; car nous avons besoin de nourrir le corps mais aussi l´esprit.

Si nous ne sommes pas capables d´investir dans notre croissance et développement personnel, dans le bien-être de notre corps et âme, de notre relation avec l´Esprit, quel bien pourrions-nous extraire de l´expérience? car en fin de compte, comme le mentionnait souvent le grand-père Tlakaelel: "plus important encore que le rituel est l´intention".

  • SSA - Facebook
  • SSA - Youtube

Baptiste Le Bras © 2020 Le Sentier de la Sagesse Ancestrale - Chambéry, Savoie

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now